Notre ambition, et avant même que soit posée la première pierre, est que l’accès et la sécurité du chantier soient en place

By 17 février 2021 Actualités

Marc Stan est le Directeur Général de KOOI Security France, acteur majeur et innovant de la sécurité de chantier. Sa mission : garantir la sérénité du Conducteur de Travaux ! Marc revient sur l’association avec KS SÉCURITÉ pour la gestion du Lot 0. Rencontre.

Marc, présentez-nous KOOI.

KOOI est le leader européen du marché de la surveillance mobile par caméra. Kooi a déjà développé et fabriqué plus de 1880 systèmes, entièrement en interne ! Nous télésurveillons efficacement les sites les plus complexes du BTP mais aussi de l’industrie et des énergies renouvelables. KOOI c’est avant tout une philosophie : nous fournissons un service de sécurité; les Clients se concentrent sur leur métier. Notre rôle est d’observer et de signaler la détection de situations à risque au moyen de caméras de surveillance temporaires, mobiles et innovantes, afin d’éviter vols et dégradations sur les chantiers de construction, de réhabilitation ou de démolition.

Parlez-nous du Lot 0 et de votre collaboration avec KS SÉCURITÉ.

Notre ambition, avec CAVAS et KS SÉCURITÉ, et avant même que soit posée la première pierre, est que tout soit en place : le contrôle d’accès au chantier, la logistique, la sécurité et la vidéo-surveillance. Le constructeur se concentre ainsi sur la maitrise de son chantier et la tenue de ses délais. Notre rôle : lui faciliter la tâche pour que le démarrage de son chantier soit une réussite. Avec notre offre commune de gestion du LOT 0, le constructeur dispose alors d’un seul interlocuteur, KS SÉCURITÉ, qui s’appuie sur des experts reconnus et historique du contrôle d’accès, CAVAS et de la vidéo-surveillance de chantier, KOOI. En confiant la gestion du Lot 0 à KS SÉCURITÉ, CAVAS et KOOI, le constructeur peut ainsi définir une date précise du démarrage de son chantier.

VOUS SOUHAITEZ EN SAVOIR PLUS SUR LE LOT 0?

Pour découvrir KOOI c’est en dessous !

Leave a Reply